Discours de Jörg Seidler au début de l'événement